14 novembre 2011

Eteins la lumière...

Ne laisse plus rien nous éclairer.

La nuit est déjà là, qui te porte jusqu'à moi.

Ne rallume pas, ne coupe pas ce moment. Regarde, regarde cette ombre devant toi, tu ne devines que les contours des bâtiments au dehors, ceux des meubles dedans, et ma silhouette se fond dans la pénombre, mais tu sais ...

Au fond de toi, tu sais. Cette silhouette n'est pas la même, elle n'absorbe pas toujours la lumière. Elle brûle, parfois, d'un feu sacré, un feu magique et pétillant. Comme aujourd'hui.

Parfois, elle aimerait que tu ne laisses pas ce feu s'éteindre ... En as-tu seulement envie? Envie d'en prendre soin?

Et si tu ne le fais pas, doit-elle le faire? 

Peut-elle seulement le faire seule? Ou est-ce que ce feu est juste ... étouffé depuis trop longtemps ...

 

Tends la main. Elle t'attend, à moitié cachée. Elle t'attend, le coeur au bord des lèvres, le corps au bord du gouffre, l'âme écartelée. Ce n'est pas comme ça qu'elle voudrait sa vie. Mais elle ne sait pas, elle ne sait pas, que faire d'autre que se remettre à toi.

Je ne sais pas, que faire d'autre que me remettre à toi. Alors ôte tes préjugés, ôte ce collier qui te retient en laisse, initie-toi, initie-moi, comme au premier jour, ôte tes vêtements. Viens me chercher. Viens prendre soin de moi. Essaie de me comprendre, de prendre le temps, de me trouver.


Deux corps, dans la pénombre inquiète du soir. 
Le silence.

Une lumière qui s'allume ... 

Posté par Pinku Usaghi à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Eteins la lumière...

Nouveau commentaire